Chandelier à 7 branches

Chandelier à 7 branches

Un chandelier est un objet dont la fonction est de servir de support à des bougies ou chandelles. En général, chaque  bras  accueille une bougie dont la base, moulée en creux, coiffe la pointe de ce bras. D’autres modèles de bras de chandelier maintiennent la bougie par une sorte de bague dans laquelle vient se ficher la base de celle-ci. Le métal, la faïence, le bois et même le cristal sont employés dans cette fabrication. À l’heure actuelle les chandeliers, sont encore utilisés dans la plupart des lieux de culte, où leur fonction de support de bougie n’est pas modifiée comme le chandelier à 7 branches ou communément appelé la Ménorah.

La signification d’un chandelier à 7 branches 

Un chandelier à 7 branches ou Ménorah est le chandelier des hébreux. Un emblème spécifiquement biblique, devenu également un des symboles de l’état d’Israël et de nombreuses institutions. C’est l’un des plus anciens symboles juifs que l’on retrouve représenté sur des pierres, des mosaïques, des pièces et des cercueils de pierre. Il représente un genre d’arbre, peut-être est-il  à l’origine du symbole de l’arbre de vie. Selon la tradition, la forme de chandelier à 7 branches ou Ménorah a été prescrite à Moïse par Dieu. Les 7 branches et les 3 pieds ou les branches rejoignent l’axe central de la Ménorah représentent  les dix sephiroth ou les forces de la volonté Divine de l’arbre de vie de la Kabbale. Il était le seul élément de la synagogue qui était fait d’or massif et façonné d’un seul tenant sans la moindre soudure. Il montre à tout observateur l’unité absolue de la flamme et de son support matériel, l’un ne pouvant exister sans l’autre.

A quoi sert le chandelier à 7 branches ?

Le chandelier à 7 branches est un traditionnel objet de culte judaïque. Il est l’un des plus vieux symboles de la religion juive. C’est l’un des ustensiles de la tente de Rendez-vous et du Temple de Jérusalem qui devait rester allumé en permanence. Il témoigne ainsi la présence de Dieu dans le temple au milieu de son peuple.  Appelée  Ménorah du Temple, elle est devenue en 1948 le symbole de l’État d’Israël. Sa belle esthétique l’a fait progressivement entrer dans les foyers non pratiquants en tant qu’objet de décoration. Elle peut être coiffée de bougies ou bien de lampes à huile.

Le chandelier à 7 branches porte en lui tellement d’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *